819-732-2110

©2018 Fondation Héritage de la Cathédrale d'Amos. Site web réalisé généreusement par Bojo's Film.

UN PEU D'HISTOIRE...

Amos, 1922 : en plein coeur d’un pays neuf, les habitants d’une petite ville de 2500 âmes s’apprêtent à réussir l’impossible. Armés de savoir-faire et de courage, ces bâtisseurs prendront 14 mois pour construire un temple plus grand que nature : la Cathédrale Ste-Thérèse-d’Avila.

 

Amos, 2018 : aujourd’hui classé monument historique, ce joyau à l’architecture unique en Amérique du Nord, s’apprête à célébrer son premier siècle d’existence.

 

Au fil du temps, cette oeuvre de courage et de détermination est devenue un symbole phare de toute une région. Patrimoine religieux, attrait culturel et touristique et legs patrimonial d’une richesse inouïe, la Cathédrale Ste-Thérèse-d’Avila fait et continuera de faire la fierté de plusieurs générations.

La naissance de la Cathédrale Ste-Thérèse-d'Avila

Copyright Les Fêtes du 100e d'Amos - MMXIII

Le monument historique le plus connu d’Amos-région est sans contredit la Cathédrale Ste-Thérèse-d’Avila. Construite en moins de 14 mois sous les plans de l’architecte Aristide Beaugrand-Champagne, cette église, de style romano-byzantin, a vu le jour en 1922.

005101-02.jpg

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Début des travaux de construction au coût de 150 000 $. Les ouvriers, équipés de marteaux et d’une volonté de fer à toute épreuve, échafaudent les milliers de madriers qui serviront de coffrage à la cathédrale. Vingt-deux mille sacs de ciment seront utilisés pour couler le béton, de la base jusqu’au sommet. On priorise une construction en béton compte tenu des risques d'incendie associés au milieu forestier.

22 mai 1922

Fin des travaux de construction

15 juillet 1923

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Bénédiction solennelle de l’église Ste-Thérèse-d’Avila d’Amos

18 juillet 1923

Érection du diocèse d’Amos : l’église devient Cathédrale.

1939

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Installation d'un orgue Casavant et Frère.

1954

Le décor intérieur est complété. La coupole est rehaussée de roses et de nervures rayonnant autour d'une gloire centrale. Une immense peinture murale représentant Sainte-Thérèse d'Avila pare la voûte du chœur, alors que des mosaïques d'Italie sont installées à différents endroits. Des vitraux français complètent le décor. De plus, tout le mobilier est renouvelé à l'exception des bancs. À l'intérieur, les entablements surmontant les trois entrées et le chevet sont ornés de mosaïques représentant Ste-Thérèse d'Avila, St-Viateur, St-Jean et St-Joseph.

1963-1964

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

L'intérieur de la chapelle du Sacré-Coeur est aménagé.

1980

L'extérieur de la Cathédrale est restauré.
Création de la Fondation Héritage de la Cathédrale d’Amos.

1998

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

La Cathédrale est classée monument historique par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

2004

Réfection intérieure de la Cathédrale.

2006-2007

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Crédit photo Société d'histoire d'Amos

Remplacement du système de chauffage.

2014

Lancement de la campagne de financement pour le projet de réfection 2018-2022 ainsi que pour la création d'un fonds permanent qui assurera la conservation de la Cathédrale.

2018

1 credits photo Dany Germain.jpg